Comment les fibres de coton bio deviennent une belle toile Bio ?

20 Décembre 2013 | Par Plus de Coton - Odile | Développement durable, Linge de Lit Bio

Comment les fibres de coton bio deviennent une belle toile Bio ?
Vous nous posez beaucoup de questions sur l'origine et la qualité des fibres de coton bio, sur la qualité du tissage et l'épaisseur de la toile.

Les collections de linge de lit, linge de table, serviettes de toilette  PlusDeCoton utilisent essentiellement du coton bio labélisé qui vous garantit, des fibres naturelles et  cultivées en agriculture biologique, selon des normes de production telles que celles prévues dans le règlement CEE 2092/91, ou les règlements NOP.

Le coton est cultivé en Turquie ou en Inde du Sud.

Mais quels traitements subissent ces fibres naturelles, avant de devenir une toile de coton bio ?

Vous nous posez beaucoup de questions sur l'origine et la qualité des fibres de coton bio, sur la qualité du tissage et l'épaisseur de la toile.

Les collections de linge de lit, linge de table, serviettes de toilette  Plus de Coton utilisent essentiellement du coton bio labélisé qui vous garantit, des fibres naturelles et  cultivées en agriculture biologique, selon des normes de production telles que celles prévues dans le règlement CEE 2092/91, ou les règlements NOP.

Le coton est cultivé en Turquie ou en Inde du Sud.

Mais quels traitements subissent ces fibres naturelles, avant de devenir une toile de coton bio ?

Plusieurs opérations de transformation sont nécessaires

Egrenage du coton graine

Les fibres de coton subissent un premier battage destiné à retirer une partie des poussières, des corps étrangers et commencer à être triées. Elles sont pressées en balle pour être plus faciles à transporter vers la filature (photo 1 )

Filature : Transformation du coton brut en fil

- Les balles de coton sont ouvertes et battues dans une nettoyeuse-batteuse pour retirer toutes les saletés qui restent.

- Le Cardage, qui consiste à séparer les fibres les unes des autres, à les peigner, à les redresser et à les nettoyer, permet d'obtenir un ruban de carde d'une largeur d'environ 1 mètre. ( photo 2).

C'est pendant cette opération, que sont sélectionnées les fibres longues de coton qui tisseront la toile de percale, qualité supérieure dans laquelle est réalisée la collection Aurore.

- L'étirage ou doublage permet d'harmoniser l'épaisseur du ruban de carde par étirage des fibres entre différents rouleaux de coutchouc roulant de plus en plus vite.

- Filature : plusieurs rubans sont étirés et tordus ensemble pour donner le fil.définitif. La torsions apportée au fil est plus ou moins grande selon l'usage auquel on le destine.

La grosseur numérique ou nombre nymérique fait référence à la finesse du fil : par exemple un fil de grosseur 80 est beaucoup plus fin qu'un fil de grosseur 30.

Plus de Coton utilise

Pour la toile de linge de lit un fil de 50

Pour la toile de linge de table et linge de cuisine un fil de 20

Tissage

La toile est obtenue par le tissage qui est le résultat de l'entrecroisement dans un même plan de fils disposés dans le sens de la chaîne et de fils disposés perpendiculairement aux fils de chaîne, dans le sens de la trame. Le liage obtenu entre ces fils de chaîne et trame se définit par une armure.(photo 4)

On distingue trois grandes classes fondamentales d'armure ( effet de tissage) : toile, sergé et satin.

Le tissage s'accompagne d'étapes précises :

- L'ourdissage : préparation de la chaîne sur le métier à tisser

- Le rentrage : les fils de chaîne sont enfilés dans des tiges métalliques(les lisses) puis dans les dents du peigne.

C'est à la densité du tissage de la toile que font référence les fils au cm2 : nombre de fils de chaîne et de de fils de trame sur une aire de 1 cm2.

La France est l'unique pays où on parle de densité en cm2, dans le reste du monde, on exprime la densité de fils en inches.

Dans les collections de lit de PlusDeCoton vous avez le choix

 

Ces deux densités vous garantissent la douceur et la résistance de votre linge de lit.

Les nappes, serviettes de table, torchon tablier PlusDeCoton sont réalisés dans une toile de densité de 30 fils au cm2 ( 16 fils en chaine et 14 fils en trame). Mais comme vu dans le chapitre sur le fil, le fil qui est utilisé pour les articles pour la table et la cuisine est beaucoup plus gros que le fil pour la toile de linge de lit. Le résultat est une toile beaucoup plus lourde.

Blanchissement

Une toile sortant d'un métier à tisser doit être blanchie. Nos toiles PlusDeCoton sont blanchies écologiquement avec du Peroxyde d'hydrogène (la base de l’eau oxygénée).

La ligne Nature Bio où vous trouvez des Taies d'oreiller en différentes largeurs et des draps-housses est réalisée dans cette toile juste blanchie vraiment très naturelle.

A ce stade là, la toile de coton bio est prête pour les opérations de teinture ou d'imprimerie écologiques qui respectent la qualité bio de la toile, et la santé du consommateur.

Dans un prochain article, nous vous parlerons des teintures et des impressions des dessins qui personnalisent les collections PlusDeCoton.

comment les fibres de coton bio deviennent une toile

 

 

 



Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message

Retrouvez dans la boutique