Teindre ses cheveux naturellement !

22 Mai 2018 | Par Plus de Coton | Ma vie Autrement

Teindre ses cheveux naturellement !

Plus de Coton s'est intéressé à la coloration végétale des cheveux. On peut se colorer les cheveux sans recourir à une coloration chimique.

Plus de Coton s'est intéressé à la coloration végétale des cheveux. On peut se colorer les cheveux sans recourir à une coloration chimique.

Témoignage d'une bonne cliente authentique et naturelle de Plus de Coton

Pourquoi avoir décidé d'utiliser une coloration végétale ?
C'est à la suite d'une prise de conscience déclenchée par les alertes de certains spécialistes notamment vis à vis des perturbateurs endocriniens. Ce qui est dangereux pour l'homme l'est forcément pour la nature. J'ai eu envie de réagir. En navigant sur le net, j'ai découvert la coloration végétale et j'ai eu envie de tester.
Y-a-t-il des précautions particulières à prendre pour éviter une mauvaise réaction du cheveu ou une coloration inattendue ?
Oui, effectivement. On ne peut pas passer du jour au lendemain d'une coloration chimique à une coloration végétale. C'est justement durant cette phase de « nettoyage » que je me suis rendue compte des années de bêtises que j'ai pu faire. Une fois par semaine, pendant un mois, j'ai appliqué en masque capillaire à l'argile blanche. A chaque rinçage, je constatais que l'eau était teintée par les résidus de coloration chimique. Durant cette période de soin, j'ai pu constater que mes cheveux étaient plus brillants et plus faciles à coiffer. Cela m'a encouragé à poursuivre cette expérience, car je vous l'assure, cela en est une au début.
Comment se présente la coloration végétale ? Y-a-t-il une préparation à faire ?
Novice et un peu inquiète, j'ai opté pour une préparation toute prête. Il s'agit en fait d'une poudre préparée qu'on mélange avec de l'eau. J'utilise principalement deux marques Logona et Khadi. Ma couleur naturelle est le brun, j'ai donc choisi une couleur châtaigne pour être au plus proche. Il faut savoir qu'avec une couleur végétale, le résultat dépend aussi de la couleur d'origine. Il n'y a donc pas de couleur précise. Chaque cas est unique.
Expliquez-nous comment vous procédez ?
Il n'y a vraiment rien de compliqué, surtout si vous avez l'habitude de faire vous-même vos colorations. Après avoir lavés et essorés mes cheveux, je mélange dans un récipient non métallique,avec une cuillère (en bois ou en plastique), la poudre végétale avec de l'eau chaude à 50° maximum pour obtenir une substance crémeuse, ni trop épaisse, ni trop liquide. La quantité de poudre à utiliser varie en fonction de la longueur des cheveux. Personnellement, 1/3 du paquet me suffit. Pour éviter l'odeur « d'herbes » assez prononcée, j'ajoute quelques gouttes de monoï ou d'huile de jojoba. Cela permet en même temps de faire un soin à mes cheveux. J'applique donc le mélange avec un pinceau pour coloration en commençant par les racines, raie par raie puis j'allonge sur toute la longueur.   Il faut savoir que la chaleur joue un rôle essentiel pour réussir une coloration végétale, car elle active le processus de coloration. Il faut donc envelopper la tête avec une charlotte ou du cellophane et rajouter par dessus une serviette ou un turban. Ensuite, il faut attendre. La durée d'attente est sans aucun doute le point négatif de la coloration végétale. Je laisse poser pendant 1h30 avant de rincer. J'applique ensuite, un masque fixateur de couleur pendant quelques minutes avant de procéder à un second rinçage, toujours à l'eau claire. Il faudra attendre 48h à 72 h avant d'utiliser un shampooing bio et constater le résultat.
Parlons des côtés négatifs, s'il y en a
Je dirai en premier, le temps. 1H30 de pause avec une charlotte sur la tête, c'est long. Mais, il suffit de se trouver une activité pour ne pas y penser, comme regarder un film.
En second, je trouve que l'odeur n'est pas agréable. Mais, comme je l'ai dit, il est possible d'y remédier en ajoutant une huile de coco, ou autre.
Ensuite, et ça rejoint un peu le 1er point, la patience. Avec une coloration chimique, le résultat est immédiat au bout de 20 mn. Avec une coloration végétale, les cheveux sont lors du 1er rinçage plus épais, et difficile à coiffer. Il faut attendre les 48 h pour faire enfin un vrai shampooing et découvrir réellement le résultat. Par contre, plusieurs semaines plus tard, la couleur se révèle encore et la satisfaction est certaine.
Est-ce qu'une coloration végétale couvre les cheveux blancs ?
J'étais assez sceptique sur ce point. Et oui, les cheveux blancs sont couverts et je dirais même sublimés. Il y a bien évidemment une différence de teinte par rapport à l'ensemble de la chevelure. Cela fait l'effet de mèches plus claires.
Et quelles sont les points positifs ?
Ils sont multiples. Après plus d'un an d'utilisation, je ne reviendrai pour rien au monde en arrière. J'ai vraiment l'impression de faire du bien à mes cheveux. Je me respecte et je respecte mon environnement. J'ai abandonné lisseur et après-shampooing, car mes cheveux sont brillants et plus souples lors du coiffage. Le résultat est aussi satisfaisant qu'une coloration chimique mais sans les inconvénients. Un boite de coloration végétale me coûte en moyenne 12 € et me sert 3 fois. C'est donc très économique.
Quelle est votre conclusion ?
Influencée par la société de consommation, j'ai longtemps cru que les produits les plus élaborés et souvent les plus chers étaient les meilleurs. Aujourd'hui, les produits dans ma salle de bain sont des produits naturels. Je fais mon propre déodorant. J'utilise de l'huile d'argan pour hydrater ma peau, de l'huile de coco ou de jojoba pour nourrir mes cheveux. Je masse mes ongles avec de l'huile de ricin pour les rendre plus solides. Je fais des masques à l'argile rose pour redonner de l'éclat à mon visage. Et je me colore les cheveux avec des poudres végétales. J'ai remarqué d'une manière très général que ma peau était plus belle, mes cheveux plus brillants et surtout que j'avais une meilleure santé. J'ai réellement l'impression d'avoir repris ma vie en main.

Merci pour ce témoignage très convaincant Sandrine. Il ne reste plus qu'à....

Prendre soin de la nature, c'est aussi prendre soin de soi !

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message

Retrouvez dans la boutique