Le coton bio : la fibre textile la plus verte qu'il soit.

01 Novembre 2013 | Par odile | Développement durable

Le coton bio : la fibre textile la plus verte qu'il soit.

Et à l'inverse, l'acrylique est la fibre la plus polluante qu'il soit.

Quatre chercheurs de l'Institut Polytechnique de Hong-Kong, ont mis au point le premier système d'évaluation écologique des fibres textiles.

Présenté sur "Les Indicateurs Ecologiques" la méthode détermine l'impact environnemental (Ei) et la préservation de la biodiversité (Esi)  en étudiant pour chaque fibre divers paramêtres :

Et à l'inverse, l'acrylique est la fibre la plus polluante qu'il soit.

Quatre chercheurs de l'Institut Polytechnique de Hong-Kong, ont mis au point le premier système d'évaluation écologique des fibres textiles.

Présenté sur "Les Indicateurs Ecologiques" la méthode détermine l'impact environnemental (Ei) et la préservation de la biodiversité (Esi)  en étudiant pour chaque fibre divers paramêtres :

Les Paramêtres :

- Quantité d'Oxygène produite et de gaz carbonique rejeté pour la production de la fibre

- Exploitation des sols

- Emploi de fertilisant et de pesticide.

- Consommation d'eau, d'énergie et d'autres ressources naturelles.

- Les Risques que la culture de cette fibre peut avoir sur la santé humaine et sur les éco-systèmes.

- Nature biodégradable de la fibre, et possibilité de recyclage de la fibre.

Pour la première étude dix fibres, naturelles et artificielles ont été analysées :

- Coton Bio, Coton cultivé de façon industriel, lin, laine, viscose, polyester, nylon, polyester, polypropilène...

Le palmarès de la palme écologique, de cette première étude, revient au coton biologique.

Suivi par les fibres naturelles comme le lin, la laine, le coton conventionnel, la viscose.

Les résultats les plus mauvais pour l'environnement et la biodiversité reviennent aux fibres issus du pétrole comme l'acrylique, le polyester, le polypropylène.

Où placer les nouvelles fibres issues de ressources naturelles renouvelables comme le bambou, le lenpur ?

Ces fibres n'appartiennent pas à la catégorie des fibres naturelles bien que la matière 1ère dont elles sont extraites soient issues de la nature ( maïs, soja, bambou, bois...). Lors de leur fabrication, des processus chimiques sont nécessaires, classant ces fibres dans la catégorie des fibres artificielles ou synthétiques. Mais à l'inverse des fibres issues du pétrole, leur fabrication est respectueuse de l'environnement et elles sont biodégradables.

Exemple de la fibre de bambou :

Obtenue à partir de la cellulose régénérée de la pulpe de bambou. Le procédé de fabrication utilisé est le processus de fabrication viscose. Fibre biodégradable, bactériostatique et hydrophile.

Autres fibres rentrant dans cette catégorie :

- Fibre de PLA produite à partir du maïs.

- Lyocell, Lenpur produite à partir de la cellulose du bois

- Fibres issues du soja.

En conclusion : Essayons d'utiliser des fibres textiles naturelles, en particulier les tissus en coton biologique et en lin. Adoptons une consommation "développement durable " : mieux acheter, mieux utiliser, mieux jeter.

C'est pourquoi, Plus de Coton vous propose du linge de maison en coton bio : housse de couette, drap, drap-housse, taie d'oreiller, nappe, torchon, serviette de toilette....

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message